L’éjaculation précoce : premier dysfonctionnement sexuel masculin

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


Les problèmes d’éjaculation précoce existent depuis toujours, seulement on note que depuis quelques années, les hommes ont plus tendance à en parler à un médecin.

Le dysfonctionnement érectile

Il existe en fait plusieurs types d’éjaculation prématurée :

  • L’éjaculation précoce primaire existe depuis le premier rapport sexuel. Cela signifie que l’éjaculation a toujours été prématurée et donc jamais contrôlée.
  • L’éjaculation précoce secondaire apparaît tardivement, souvent après une période de vie sexuelle normale.
  • Les éjaculations prématurées posent problème car elles surviennent avant le moment souhaité par les partenaires, ce qui peut être cause de frustration.

L’éjaculation précoce est devenue le premier motif de consultation des hommes en sexologie. 27 % des hommes souffrent de ce dysfonctionnement.

Ce trouble en tête des dysfonctionnements sexuels masculins, se situe loin devant l’impuissance (20 %) et l’essoufflement du désir (19 %) selon les statistiques.

Troubles personnels

Frustration, gêne, mécontentement : l’éjaculation précoce est devenue une cause de rupture dans le couple. Le contexte social nous impose des schémas omniprésents de sexualité performante, ce qui suscite chez l’homme une forte pression sur son activité sexuelle et sur les attentes de sa partenaire.

Il se peut que l’éjaculation précoce ne soit pas un problème d’ordre physique, cela peut être dû à des soucis relevant de l’urologie, ou à un défaut de lubrification vaginale de la partenaire. Cela favorise les frottements et donc l’excitation dès la pénétration.

La plupart du temps, l’éjaculateur prématuré présente un terrain psycho émotionnel fragile remontant à la puberté, c’est-à-dire à l’époque de ses premiers rapports sexuels, mal maîtrisés. Or, quand le corps s’habitue tôt à éjaculer vite, un conditionnement physiologique se met en place et s’auto-entretient de manière réflexe.

Une solution ?

la première des choses, pour un homme, est de récupérer et d’intérioriser le mode d’emploi de son corps pour devenir réceptif à ses propres sensations et ne plus craindre le toucher. Plus il apprendra la confiance, la détente, la sensualité, la disponibilité, plus il aura de facilités à réguler sa fonction sexuelle pour s’adapter à la demande de sa partenaire et retarder son éjaculation.

Un traitement á base d’exercices quotidien vous permet de retrouver le contrôle sur vos éjaculation s. En effet, ce programme d’une durée de 21 jours vous apprend petit á petit á gérer votre excitation, votre respiration et bien d’autres facteurs entrainant l’éjaculation précoce.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »